Qui suis-je ?

Je suis Consultante en santé et prévention active, diplômée du  DU d'Ingénierie et Conseil en Santé et Prévention Active de l'Université du Maine. Ce Diplôme Universitaire est reconnu par les Espaces Santé active des Caisses Primaires d’Assurance Maladie. 

Par ailleurs, je suis professeure certifiée en Sciences et Techniques Médico-sociales depuis 2005 et rompue aux questions de santé et de prévention. J'ai également suivi une formation complémentaire à l'Education thérapeutique du patient auprès du GRIEPS, organisme de formation continue spécialisé dans la santé.

Enfin, je suis créatrice culinaire, spécialisée dans les recettes bio, veganes et low carb c’est-à-dire contenant très peu de glucides.

En 2016 j'ai crée "Hippocrate se met à table" pour accompagner ceux qui veulent ou doivent suivre un régime alimentaire et les guider vers le succès !

"Hippocrate se met à table" c'est mon histoire.

L'histoire d'une passion pour la cuisine contrariée par de multiples intolérances alimentaires qui m'ont obligée à cuisiner autrement.

J'ai toujours adoré cuisiner. Et inventer des recettes ! Mes parents ont été mes premiers cobayes et m'ont transmis le goût de la bonne chère. Aujourd'hui, j'aime régaler mes enfants et mon mari, mes amis, car pour moi la cuisine est une vraie déclaration d'amour !

En 2015, des problèmes de santé chroniques et de plus en plus invalidants m'ont conduite à me questionner sur mon alimentation. Même si j'avais une alimentation méditerranéenne à base de produits bio et que j'ai toujours été sensible à l'importance de la qualité de ce que nous mangeons, quelque chose clochait et me rendait malade.

Devant l'incompréhension, voire la négation de mes symptômes, des différents médecins que j'ai pu consulter, j'ai commencé à chercher sur Internet des raisons à ces malaises qui intervenaient après certains repas et duraient généralement 5 heures.

Me croyant diabétique, je suis passée à une alimentation à index glycémique bas. Cela m'a débarrassée de mes irrésistibles envies de sucre, j'ai perdu 11kg, mais ce n'était pas ça.

Pensant mon foie proche de celui d'un canard gras, j'ai fait la cure de détoxification du foie préconisée par Sandra Cabot avec laquelle j'ai sérieusement diminué ma consommation de protéines animales. Je me suis mise à mieux dormir, j'ai réellement allégé mon foie et gagné en vitalité mais ce n'était toujours pas la cause de mes malaises.

J'allais opter pour un régime hypotoxique quand j'ai rencontré une naturopathe spécialisée en micro-nutrition et que j'ai découvert que j'avais des intolérances alimentaires ou hypersensibilités alimentaires ou encore allergies retardées de type 3 !

Je mangeais donc déjà bio, à IG bas et à tendance flexivore quand je me suis retrouvée à supprimer 34 aliments dont les laitages, les œufs, quasiment tous les oléagineux (amandes, noisettes, noix de cajou, cacahuètes, graines de tournesol...), la farine de blé, le riz, le maïs... pour faire simple...

Comment faire un gâteau sans œuf, ni beurre, ni farine de blé ? Que mettre sur mes tartines ? Par quoi remplacer le blé ? Comment recevoir aussi bien qu'avant ?

Grosse panique, grosse colère, gros moment de flottement...

Pour moi qui passe au moins 1 heure chaque soir dans ma cuisine, qui fait des gâteaux au moins 2 fois par semaine, qui adooooore cuisiner..., ça a été un choc, un drame presque !

Et un immense tournant dans ma vie !

Je dirais même presque : "le premier jour du reste de ma vie !"

Pendant ma 2ème année à Sciences-Po, un soir de découragement, alors que je discutais avec ma mère, elle m'a proposé d'arrêter mes études et de faire un CAP cuisine puisque je lui disais que c'était ça qui me plaisait vraiment. Prise au dépourvu, je lui ai répondu que j'allais d'abord terminer ce que j'avais commencé et qu'on verrait plus tard. Et bien plus tard c'est maintenant !

J'ai eu envie de transmettre ma passion pour la cuisine, mon intérêt pour l’alimentation santé, mes astuces pour suivre aisément un programme alimentaire, quel qu'il soit.

C'est ainsi qu'est né "Hippocrate se met à table" !

Hippocrate est un médecin et philosophe de la Grèce antique que l'on considère comme le père de la médecine. On lui attribue la citation suivante :

"Que ton aliment soit ta première médecine"

"se met à table" car l'expression "se mettre à table" signifie faire des révélations, avouer, dénoncer, dire la vérité bref balancer tout ce que l'on a à dire et des choses à raconter sur l'alimentation j'en ai des tonnes !

Avec les ateliers de cuisine santé "Hippocrate se met à table", je veux aider les personnes qui veulent ou doivent suivre un programme alimentaire dans la mise en œuvre de recettes personnalisées.

Parce que je sais combien il peut être difficile de devoir changer notre façon de nous alimenter, de cuisiner. Parce que je sais que pour réussir à tenir la distance sur le long terme, il faut que le programme alimentaire que l'on suit nous corresponde pleinement et que ce qui convient à l'un ne va pas forcément plaire à l'autre. Parce que j'ai envie de partager mon expérience et, je l'espère, faciliter un peu les choses pour tous ceux qui comme moi vont parfois devoir se casser la tête pour manger "autrement" mais tout aussi gourmand !

Intolérant ? Poly-allergique ? Cœliaque ? Sportif ? Diabétique ? Future maman ?...

Perdre du poids, diminuer sa consommation de protéines animales ou devenir végétalien ?...

Je suis là pour vous y aider en vous enseignant comment y parvenir facilement et sans découragement !

Pas de CAP cuisine au final mais une bonne dose de technique, des heures d'expérience, des kilomètres de linéaires de livres de cuisine, beaucoup d'imagination et une envie folle de partager tout ça avec vous !

 

Cécile 

 

 

Mises en garde : Je vous invite vivement à demander l'avis de votre médecin avant de commencer un nouveau programme alimentaire ou tout changement diététique important ; notamment si vous souffrez de maladies chroniques et / ou si vous prenez des médicaments. Certains programmes peuvent en effet être contre-indiqués dans votre cas. Je décline donc toute responsabilité dans le choix du programme alimentaire ou des aliments à mettre en œuvre dans les ateliers.